Types de rosiers

La rose, celle que plusieurs considèrent comme la reine des fleurs, peut prendre plusieurs aspects : rose ancienne ou moderne, arbuste buissonnant ou rampant, tiges rigides ou souples, fleurs simples ou doubles, port bas ou haute taille, etc.

La classification pratique qui suit vous guidera afin de vous démêler à travers les espèces et les innombrables cultivars qui sont offerts sur le marché.

  • Rosiers botaniques
  • Rosiers anciens
  • Rosiers hybride de thé
  • Rosiers grandiflora
  • Rosiers floribunda
  • Rosiers polyantha
  • Rosiers arbustifs modernes
  • Rosiers grimpants
  • Rosiers sur tige
  • Rosiers couvre-sol
  • Rosiers miniatures
  • Rosiers tige

Rosiers botaniques

  • Ces rosiers poussent spontanément dans la nature.
  • Ils présentent généralement des fleurs simples à cinq pétales.
  • Ils ne fleurissent qu’une seule fois dans l’année.
  • Les rosiers horticoles ont été créés à partir de ces espèces.

Ex. : rosier de Damas (Rosa damascena), rosier hémisphérique (Rosa hemisphaerica), rosier à feuilles rouges (Rosa rubrifolia), rosier rugueux (Rosa rugosa)

Rosiers anciens

  • Leur culture date d’avant 1867.
  • Généralement, ils ne fleurissent qu’une seule fois (c’est pourquoi on dit qu’ils sont non remontants).
  • Ils fleurissent sur le bois de l’année précédente.
  • Les fleurs sont très parfumées.

Ex. : Rosa damascena ‘Mme Hardy’

Rosiers hybrides de thé

  • Le croisement entre des rosiers thé (originaires de Chine) et des hybrides remontants, effectué vers 1867, a donné les hybrides de thé.
  • Ils atteignent habituellement de 1,2 à 1,5 m (4 à 5 pi) de hauteur.
  • Les fleurs mesurent de 10 à 15 cm (4 à 6 po) de diamètre.
  • Les hybrides de thé sont habituellement greffés.
  • Ils produisent une fleur par tige, occasionnellement de 3 à 5 cm.
  • La plupart ne sont pas rustiques au Québec.

Ex. : « Aromatherapy », « Chicago Peace », « John S. Armstrong », « Peace », « Pope John Paul II », « Radiant Perfume », « Tahitian Sunset »

Rosiers à grandes fleurs (Rosa grandiflora)

  • La plus récente des classes de rose.
  • Ce type a été introduit en Grande-Bretagne en 1954.
  • Il a été obtenu à partir de croisements entre les hybrides de thé et les rosiers florifères (Rosa floribunda).
  • Les plants dépassent souvent 1,5 m (5 pi) de hauteur.
  • La fleur ressemble à celle des hybrides de thé, mais est plus petite.
  • Une tige peut porter de 5 à 7 fleurs.

Ex. : « Cherry Parfait », « Eternity », « Queen Elizabeth »

Rosiers florifères (Rosa floribunda)

  • Les rosiers florifères sont le résultat de croisements entre des hybrides de thé et des rosiers à plusieurs fleurs (Rosa polyantha).
  • Ils atteignent une hauteur d’environ 90 cm (3 pi).
  • Les grappes de fleurs sont plus petites que celles des hybrides de thé.
  • Les rosiers florifères sont généralement greffés.

Ex. : « Frankly Scarlet », « Gene Boerner », « Golden Zest », « Julia Child », « Laura Bush », « Lili Marlene », « Lovestruck »

Rosier à plusieurs fleurs (Rosa polyantha)

  • Ce type de rosier a été introduit en 1875.
  • Ce sont des rosiers trapus à floraison remontante.
  • Ils produisent de petits bouquets de fleurs.
  • Ils peuvent atteindre entre 30 à 60 cm (1 à 2 pi) de hauteur.
  • À cause de leur petite taille, ce sont d’excellents candidats pour les bordures de nos massifs floraux.
  • Ils sont habituellement rustiques.

Ex. : « Lovely Fairy », « Mother’s Day », « Ruffle’s Passion », « The Fairy »

Roses anglaises

  • Ce groupe de rosiers est maintenant reconnu à travers le monde entier.
  • Il est issu des travaux d’hybridation du rosiériste anglais David Austin.
  • Les fleurs rappellent celles des rosiers anciens.
  • Elles changent de couleur en route vers la maturité.
  • Elles sont très parfumées.

Ex. : « Eglantyne », « Evelyn », « Graham Thomas », « Heritage », « Othello »

Rosiers rugueux (Rosa rugosa)

  • Les feuilles sont épaisses et rugueuses d’où le nom de cette catégorie de roses.
  • La floraison est souvent remontante.
  • La fleur est habituellement solitaire.
  • Les rosiers rugueux présentent des fruits décoratifs (cynorhodons) à l’automne.
  • Leur rusticité est en général très bonne.

Ex. : « Hansa », « Henry Hudson », « Pink Grootendorst », »Purple Pavement », « Thérèse Bugnet »

Rosiers arbustifs

  • Ces rosiers sont le résultat de parents de plusieurs origines.
  • Ils présentent généralement une plus grande taille que les hybrides de thé et les rosiers de type grandiflora, floribunda et polyantha atteignant parfois des hauteurs supérieures à 2 m (6 pi) pouvant aller jusqu’à 4 m (13 pi).
  • Ils sont habituellement résistants aux maladies et aux insectes.
  • Ce sont généralement de beaux arbustes au port naturel.
  • Leur rusticité est souvent bonne dans nos régions.

Ex. : « Be-Bop », Cap-Diamant’, « Carefree Wonder », « Citrus Splash », « Knock Out », « Morden Centennial », « Morden Sunrise », « Prairie Joy »

Rosiers grimpants

  • Les rosiers grimpants peuvent atteindre entre 3 et 15 m (10 à 50 pi) de hauteur; au Québec, une taille entre 3 à 4 m (10 à 13 pi) est plus réaliste.
  • Ces arbustes arborent de longues tiges.
  • Il faut soutenir ces tiges, car elles ne sont pas dotées de vrilles ou de ventouses.
  • On les attache sur un support comme un treillis ou un filet.
  • Les rosiers grimpants peuvent enjoliver un mur, une colonne, une arche ou une pergola.

Ex. : « Alexander Mackenzie », « Dortmound », « Henry Kelsey », « John Cabot », « John Davis », « William Baffin »

Rosiers couvre-sol

  • Ces rosiers peuvent atteindre 60 cm de hauteur (2 pi).
  • Leur largeur atteint généralement 2 m (6 pi).
  • Ils présentent de longues tiges

Ex. : « Emera », « Flower Carpet », « Flower Carpet Yellow », « Palmengarten Frankfurt »

Rosiers miniatures

  • Un rosier de Chine nain (Rosa chinensis ‘Minima’) importé en Europe au XIXe siècle est à l’origine de ces mini rosiers.
  • Ce sont des arbustes miniatures qui mesurent en moyenne de 30 à 50 cm (12 à 20 po) de hauteur.
  • Les rosiers miniatures produisent des fleurs de 3 à 6 cm (1 à 2 ½ po) de diamètre.
  • Ils présentent un port équilibré.
  • Ces rosiers conviennent à la culture en pot.

Ex. : « Ambiance », « Baby Grand », « Child’s Play », « What a Peach »

Rosiers tige

  • Ce sont des hybrides de thé, des rosiers florifères, des petits rosiers arbustifs ou des rosiers miniatures qui sont habituellement greffés sur un rosier porte-greffe.
  • Le rosier peut être greffé ou non.
  • La hauteur varie habituellement de 60 à 120 cm (2 à 4 pi).
  • Certains de ces rosiers conviennent à la culture en pot.