Tendance mode, les associations végétales d’intérieur…

Bien plus qu’un simple apport de verdure dans notre intérieur, les plantes sont de véritables objets décoratifs vivants. Leur présence ajoute une touche de finition au décor moderne, contemporain ou champêtre de chaque pièce de la maison (même la chambre à coucher).

Placées en isolé dans un coin de la pièce, sur le rebord d’une fenêtre ou encore en suspension près d’une source de lumière, elles verdissent notre intérieur sans toutefois faire valoir leurs attributs ornementaux. Il est temps de changer notre vision de l’utilisation et de la disposition des plantes d’intérieur et d’oser l’originalité. Pourquoi ne pas prendre le temps de créer des agencements de plantes d’intérieur lumineux et harmonieux en plaçant dans un même pot plusieurs plantes aux formes et textures différentes. Vous serez agréablement surpris du résultat et vos invités tout autant.

Voici quelques conseils pratiques qui vous aideront à réaliser de magnifiques associations végétales d’intérieur personnalisées qui sauront apporter une atmosphère unique partout dans la maison.

  • Choisissez des plantes aux qualités ornementales particulières telles que : feuillage décoratif, teinte contrastante, texture fine ou grossière, floraison colorée et port distinctif.
  • Regroupez dans un même pot les plantes qui exigent des conditions de culture semblables (arrosage, luminosité, engrais, terreau, etc.)
  • Portez une attention spéciale sur la dimension de chaque plante à maturité afin d’éviter la compétition (n’oubliez pas ‘’ Petite plante deviendra grande’’)
  • Choisissez un contenant de bonne dimension et de couleur sobre pouvant accueillir votre création. Le plastique, le grès, le métal (inox) et les matériaux composites sont très intéressants pour mettre en valeur les caractéristiques décoratives des plantes.

Une fois ces critères de sélection respectées, il est temps pour vous d’agencer les plantes d’intérieur que vous avez soigneusement choisies afin de créer des accords parfaits et harmonieux.

  • Les plantes de très grande dimension sont mises en valeur lorsqu’elles sont seules dans leur pot car leur prestance aura vite fait d’anéantir ou de faire disparaitre les traits spécifiques de ses petites compagnes.
  • La silhouette particulière des palmiers (petits ou grands) ajoute une touche d’exotisme et de fluidité qui s’harmonisent bien à celui des bégonias d’intérieurs, dont le feuillage arrondi et parfois dentelé offre un contraste de texture, de couleur et de forme intéressants.
  • Les plantes aux lignes nettes et franches comme la sansevière (langue de belle-mère) confère un style moderne et épuré aux agencements.
  • Les plantes au feuillage délicat, au port retombant ou à floraison sporadique sont des compléments qui servent de liens entre les végétaux unis dans un même pot.
  • Utilisez des plantes à feuillage dont les tonalités de vert offrent de belles déclinaisons.

À éviter

  • Les contrastes trop forts, trop prononcés qui attireront l’attention et laisseront les autres plantes dans l’ombre.
  • L’ajout de petites plantes pour entourer et habiller la base des grands spécimens.
  • Ne pas surcharger les pots, respectez les distances de plantations recommandées.

Fini les plantes d’intérieur esseulées qui font triste figure. Vous voilà fin prêt pour planifier et réaliser de splendides associations végétales qui rehausseront et illumineront votre intérieur.

Allez ouste, toutes dans le même pot….