Taille des arbres feuillus et des arbustes

La taille est un ensemble de techniques destinées à conduire les végétaux à diverses phases de leur croissance. Cette pratique peut sembler banale, mais en fait, les règles que nous devons suivre dépendent toujours du but que nous visons.

Buts de la taille

La taille des arbres feuillus et des arbustes permet de :

  • Stimuler la végétation pour une meilleure croissance;
  • Aérer une charpente trop enchevêtrée qui ne laisse plus passer la lumière;
  • Densifier la ramification;
  • Limiter l’expansion de végétaux dont le volume devient trop important;
  • Améliorer la floraison en provoquant la formation de pousses vigoureuses (habituellement, le vieux bois est moins florifère);
  • iIposer une forme sculpturale à la plante (l’art topiaire).

Outils : les essentiels à se procurer

  • Le sécateur pour les petites branches.
  • Le sécateur à long manche ou ébrancheur pour les branches trop grosses pour le sécateur.
  • Le ciseau à haie pour l’entretien des haies;
  • La scie à élaguer pour de grosses branches;
  • Le sécateur sur manche télescopique ou échenilloir pour les hautes branches;
  • La tronçonneuse pour les gros travaux.

Différents types de taille

  1. La taille de formation;
  2. La taille d’entretien;
  3. La taille de rajeunissement.

Taille de formation

Cette taille vise à intervenir dans la forme de l’arbre pour établir une bonne structure et la forme désirée tout en conservant la forme libre de l’arbre. C’est donc la phase de la construction de l’arbre ou de l’arbuste. Cette taille est très importante durant les cinq premières années qui suivent la plantation d’un arbre ou d’un arbuste, donc lorsque sa croissance végétative est active. La taille de formation s’effectue généralement au début de juin ou au début de l’automne. Elle est parfois nécessaire pour :

  • former et assurer la dominance de la flèche terminale;
  • reformer la flèche terminale d’un arbre après un gel ou un bri;
  • supprimer les branches qui semblent s’orienter pour former une seconde flèche terminale (tête);
  • densifier la ramification de l’arbre ou de l’arbuste;
  • conserver un tronc propre.

Taille d’entretien

La taille d’entretien est effectuée pour enlever les éléments disgracieux d’un arbre et d’un arbuste ou contenir leur dimension. Cette taille, exécutée lors de la phase de croissance et de fructification, peut s’effectuer à l’année sur la plupart des végétaux ligneux. Il faut cependant tenir compte de la floraison et de la montée de sève de certains végétaux. On effectue cette taille pour :

  • éliminer le bois mort ou malade qui peut être une source de maladies et un abri pour les ravageurs;
  • couper les branches qui se croisent et frottent ensemble;
  • supprimer les branches disgracieuses;
  • enlever les branches qui sont inutiles comme les drageons.

Taille de rajeunissement

Cette taille, très sévère, s’effectue pour remettre en forme des arbres et des arbustes qui ont été négligés ou qui présentent une faible croissance végétative ou une diminution florifère ou fructifère. Le rattrapage peut être progressif et se faire sur quelques années ou être radical. Le renouvellement radical se fait en rabattant celui-ci à 15 ou à 20 cm (6 à 8 po) du sol à l’automne ou au printemps. Plusieurs arbustes répondent à ce traitement en émettant de nouvelles pousses vigoureuses qui reformeront rapidement un volume foliaire satisfaisant.

On rajeunit souvent les arbustes suivants :chèvrefeuilles (Lonicera);physocarpes (Physocarpus);rosiers rugueux et ses hybrides (Rosa rugosa).

Quelques règles de taille

  • Choisr le bon outil en fonction du travail à faire;
  • Utiliser des outils bien affûtés;
  • Couper en biseau à quelques millimètres au-dessus d’un œil (bourgeon) orienté vers l’extérieur;
  • Supprimer une branche d’un arbre en la coupant au ras du tronc, mais en conservant le bourrelet près du tronc;
  • Prélever moins de 30 % du volume foliaire;
  • Élaguer fréquemment pour ne pas perdre le contrôle;
  • Désinfecter les outils après utilisation avec de l’eau javellisée.

Quel est le meilleur moment pour tailler?

En règle générale :

  • La taille se fait après la floraison;
  • Les grands arbres sont taillés en période de dormance, donc au printemps ou à l’automne;
  • La taille de formation des arbres fruitiers se fait pendant le repos hivernal du végétal ligneux, par exemple en février.

Végétaux ligneux qui fleurissent sur le bois de l’année précédente

  • Certains végétaux ligneux produisent leur floraison sur le bois de l’année précédente. La taille de ceux-ci s’effectue tout de suite après la floraison. En voici quelques exemples :cognassier du Japon (Chaenomeles japonica);deutzia (Deutzia);forsythia (Forsythia);spirées à floraison printanière (Spiraea);lilas (Syringa);viorne boule de neige (Viburnum opulus ‘Roseum’);weigelas (Weigela).

Végétaux ligneux qui fleurissent sur le bois de l’année

  • Les végétaux ligneux qui produisent leur floraison sur le bois de l’année sont taillés au début du printemps. En voici quelques exemples :hortensias paniculés (Hydrangea paniculata);potentilles (Potentilla);sureaux (Sambucus).
  • Arbres suivants se taillent en mai :érables (Acer);bouleaux (Betula);noyers (Juglans);saules (Salix);tilleuls (Tilia).

Quoi faire après la taille ?

  • Fertiliser la plante avec du compost après la taille;
  • Détruire les branches malades;
  • Broyer et composter les déchets végétaux exempts de maladies et d’insectes.