Des arbustes à feuillage coloré toute la belle saison

par Bertrand Dumont

Comme jardinier, la trame sur laquelle vous mettez en place votre création est le plus souvent verte. À l’exception de la terre, brun noir, des fleurs et des constructions, votre toile de fond est faite d’une variation de tons verts. Bien que les nuances varient avec les saisons, vert-jaune au printemps, vert-bleu en été et vert-rouge à l’automne, vous pourriez finir par trouver la situation monotone.

Il y a bien entendu les fleurs qui vous permettent par leurs formes, leurs couleurs et leurs durées de floraison de modifier votre composition de semaine en semaine (grâce à une bonne planification et aux fleurs éphémères [annuelles]). Il arrive toutefois qu’à certaines périodes vous trouviez que la couleur est moins présente ou encore que les conditions climatiques fassent que les floraisons sont moins étalées que ce que vous aviez planifié. Pour éviter ces situations, vous pouvez avoir recours à des arbustes feuillus ou persistants au feuillage coloré… d’un bout à l’autre de la saison. Différentes des plantes dont le feuillage change de couleur l’automne, elles offrent un spectacle constant et assuré.

Trois couleurs, des nuances et des mélanges

Les arbustes à feuillage coloré peuvent être regroupés en trois couleurs : le rouge, le jaune et le bleu (souvent décrit comme gris). Il s’agit en fait des couleurs primaires. Le mélange de jaune et de bleu donne des verts. Le mélange de rouge et de bleu permet d’obtenir des pourpres. De ces trois couleurs sont nées de nombreuses tonalités.

Les arbustes feuillus sont rarement réellement rouges, ils présentent plutôt une gamme de feuillage pourpre.

Les arbustes feuillus jaunes sont le plus souvent vert-jaunâtre et dans certains cas, réellement jaunes.

Les bleus, qui vont du bleu ciel au gris foncé sont plutôt présents chez les arbustes conifères.

Il existe aussi les plantes dites « à feuillage panaché ». Il s’agit de plantes dont les feuilles sont de deux couleurs, parfois trois, le plus souvent du jaune et du vert. Dans certains cas le jaune borde une feuille verte, parfois le jaune est au milieu d’une feuille verte. Si vous observez attentivement les feuilles d’une même plante, vous vous rendrez compte que les « panachures » sont le plus souvent irrégulières. C’est tout à fait normal.

Une utilisation parcimonieuse

À moins d’un projet particulier, vous devez utiliser les arbustes et les conifères à feuillage coloré avec retenue. À cause de leurs caractéristiques singulières une fois installées dans votre jardin, ces plantes (surtout les jaunes et les rouges) vont devenir de vraies vedettes puisqu’elles se détacheront sur le fond vert. Vous ne souhaitez sûrement pas avoir un jardin où il n’y a que des divas. Vous ne sauriez plus où tourner la tête (tout le monde sait que les divas font tourner les têtes!). Chaque coin du jardin peut avoir son étoile, mais celles-ci ne doivent pas entrer en concurrence. Sinon, elles risquent de se faire compétition (visuellement j’entends bien!).

Ce sont des vedettes! Préparez-leur un écrin pour qu’elles jouent à plein leur rôle de star! Ni plus ni moins.

Quelques arbustes à feuillage rouge

Vous en trouverez chez les épines-vinettes. Il existe cinq variétés dont la hauteur varie de 40 cm à 1,20 m. Les couleurs fluctuent autour du rouge bourgogne. Attention, ces plantes portent des épines.

Gros arbustes, les érables du Japon offrent surtout des tons de pourpre foncé. Par contre, certains ont des feuillages rouge écarlate en début de saison. Plusieurs portent des feuilles fines, très découpées. Généralement haut de 2 à 3 m, il existe aussi des formes pleureuses (ce sont alors des superstars).

L’arbre à perruque pourpre porte bien son nom puisque non seulement son feuillage est coloré, mais aussi sa floraison.

Il existe trois physocarpes à feuillage rouge. L’un a un feuillage rouge avec des pousses rouge cuivré en été, alors que les deux autres sont bourgogne foncé. Ils ont entre 1,25 et 2,5 m de haut.

Ce sont principalement des weigelas de petites dimensions qui ont un feuillage pourpre à bourgogne. Ils ont de 0,80 à 1,20 m de haut. Leurs floraisons, roses ou rouges, sont des atouts supplémentaires.

Ces plantes affectionnent le plein soleil et leur couleur est généralement moins prononcée si vous les placez à l’ombre.

Quelques arbustes à feuillage jaune

Une épine-vinette a un feuillage jaune, mais deux autres ont des feuilles qui tirent fortement sur l’orangé. L’une est très naine, et les autres sont basses.

Un des nombreux cornouillers a un feuillage doré à vert chartreuse. Il mesure 1,5 m de haut.

L’arbre à perruque à feuillage jaune porte des feuilles qui varient du vert lime au jaune doré. Il mesure jusqu’à 4 m de haut.

Le seringat doré est certainement l’arbuste à feuilles jaunes le plus connu. Un classique au feuillage d’abord jaune vif, puis jaune verdâtre au cours de l’été. Haut de 1,25 m, il supporte très bien la taille.

Deux physocarpes (entre 90 et 1,25 m de haut) ont un feuillage jaune vif. Un troisième (± 2 m) a des pousses cuivrées en plus du feuillage jaune clair.

Un sureau doré présente des feuilles très découpées ce qui lui donne un aspect fort original.

Chez les spirées naines, plusieurs cultivars (plus de 12) ont un feuillage jaune. Certains ont aussi des pousses orangées, rouge orangé ou rouge pourpre. Ces plantes ont de 20 à 90 cm de haut. Ces spirées portent en été des fleurs roses ou rouges. La plus connue, mais surtout la plus cultivée et la plus vendue dans le monde, est la spirée ‘Gold Mound’ qui a été hybridée par un Québécois de Laval.

Il est parfois risqué de placer des arbustes à feuillage coloré au très grand soleil. Comme les feuilles sont « fragiles », les risques de brûlures sont plus grands. Une ombre légère, c’est-à-dire pas de soleil aux heures les plus chaudes de la journée, est préférable.

Quelques arbustes à feuillage panaché

Il y a bien entendu le célèbre et classique cornouiller élégant aux feuilles vertes panachées de blanc. Il y a aussi la variété dont les feuilles sont panachées de jaune et de rose, et celle au feuillage vert et blanc ivoire.

Il existe une grande variété de fusains de Fortune panachés. Les feuilles persistantes sont chamarrées de différentes manières de vert et de jaune, ou de vert et de blanc. L’avantage de ces plantes c’est qu’elles poussent bien, et conservent leur couleur, si vous les plantez à la mi-ombre ou à l’ombre.

Les saules à feuillage panaché offrent tout un spectacle. Ce sont de super-vedettes. Leurs pousses roses donnent naissance à des feuilles vertes tachetées de blanc dans un cas et blanc rosé dans un autre.

Les weigelas panachés, souvent de petites dimensions, ont des feuilles colorées de jaune ou de blanc. La floraison estivale est rouge ou rose.

Vous pouvez utiliser la plupart des plantes à feuillage panaché à l’ombre légère. Toutefois, il peut alors arriver que la couleur soit moins intense.

Quelques arbustes à feuillage bleu ou gris

L’olivier de Bohème est un des seuls arbustes à feuilles caduques à porter un feuillage argenté. Toutes les autres plantes à feuilles bleues ou grises sont plutôt des conifères.

C’est le cas des épinettes du Colorado et de ses sélections bleues : les fameuses épinettes bleues. Il en existe un vaste choix, certaines atteignent à peine 40 cm de haut alors que d’autres montent jusqu’à 5 ou 6 m. Certaines sont coniques et d’autres sont en forme de boule.

Quelques pins, vendus sous le non de ‘Glauca’, ont un feuillage bleuté (plus ou moins). Par contre, un grand nombre de genévriers ont des aiguilles bien bleutées. Plusieurs sont coniques (de 2,5 à 6 m), alors que d’autres sont rampants. Ils ont alors de 15 à 30 cm de haut, mais peuvent couvrir des surfaces de 2 m de large.

Mettez en terre les plantes à feuillage bleu ou gris dans les situations très ensoleillées, car en général, elles n’aiment pas l’ombre.

Afin de choisir les arbustes à feuillage coloré qui conviennent le mieux à votre aménagement paysager, demandez conseil aux coachs de jardin du Passion jardins de votre région.